12.12.19

En présence…

(textes écrits par les veilleuses.eurs)

En présence de mon corps

je me rappelle que la mort viendra.

Ma mort et ta mort viendrons

elles sont la nos morts.

Souvent je l’oublie

et j’aimerais parfois qu’on s’en

rappelle tous ensemble 1 fois

qu’on le fête

1 fois l’an

1 fois en présence

En présence de la Mort

j’ai envie de fêter mon corps

……………………………………………………………………………….

En présence des fantasques animaux, de mots, des folies barjos.

De la brume que je hume

Et du brame que je blâme

Brim bram brom ce petit bonhomme n’a rien à montrer de son âme, juste les breloques et son crâne.

…………………………………………………………..….……..….………..

En présence de cette mouche qui survole nos tentatives de délassement.

Nous usons des verbes non conjugués, on alitère et périphrase.

On parle commun, on en oublie les constructions sujet verbe+complément.

En présence des mots des autres on assimile et sans emphase

cette mouche chatouille l’oreille de chacun.e, elle ignore et souligne

nos objets indirects. Ceux qui nous mènent à nous complaire.

…………………………………………………………………………………..

En, présence

En, ta présence

J’aurais aimé ta présence

En mon absence

Etre présent

Aux pulsations du Monde

Aux miennes

Aux tiennes

Etre présent

A l’ébullition, à l’éruption

Etre ébullition, éruption, passion

En présence, à ton absence.

…………………………………………………………………………………………

En présence nous voila

En présence nous sommes

* zensembles donc *

nos solitudes

nos faims

nos désirs

nos blessures

les jambes zengourdies

En présence encore

quoi de neuf ?

En présence en corps

juste là

je ne sais pas trop pourquoi

veiller encore

en être

toi là

juste là et toi et toi

en corps.